RECHERCHE
Actualités > agriculture urbaine

retourFestivalesdesutopiesconcrêtes

 

                                      http://alternatiba.eu/idf/

En  l’espace de quelques mois, ce mouvement a pris son envol : de la  réappropriation potagère et fruitière de délaissés urbains au  développement des potagers sur les toits parisiens, c’est un nouveau  récit qui s’invente quotidiennement.

Collectifs, citoyens, chacun selon ses moyens et ses envies  a fait de la cité son terrain d’actions, en se réappropriant les espaces  oubliés et interstices bien cachés. Mais alors que ces graines de folie  ne demandent qu’à croître et à s‘étendre, les friches urbaines,  principaux lieux de mise en pratique, deviennent de plus en plus rares, convoitées et pour finir, bétonnées. L’agriculture urbaine elle, en est  alors réduite à la portion congrue, canalisée, enfermée et bien souvent confinée sur des terrains conventionnés, sur les toits ou sur les façades.

Mais puisque la nature ne supporte pas d’être enfermée entre quatre murs et ne s’accommode pas des sentiers balisés, puisque nous voulons pouvoir laisser vivre notre imagination et se réapproprier nos rues, c’est une nouvelle aventure qui commence. L’agriculture devient hyperlocale et concrète, elle commence dorénavant chez soi et en bas de chez soi.

Avec le Festival de l’Agriculture urbaine elle devient un outil de  mobilisation générale en faveur d’un retour de la nature en ville, une nature libérée et comestible. La pelle et le râteau deviennent les  principaux outils du citadin pour se réapproprier sa ville, son quartier, sa rue et son pied d’immeuble.

Plusieurs rendez vous sont programmés et permettront de découvrir et mettre en pratique: 

Séquence 1. Les 1er, 2, 3 et 4 mai pour découvrir des terrains de reconquête d’une agriculture hyperlocale;

Le 1er Mai :  Jours des Tournesols, à la reconquête des friches urbaines. Les infos à jours ici : guerilla-gardening-france.fr/wordpress/

Le 2 mai : Visite / Découverte d’un projet en permaculture / Agroforesterie, à 25 km de Paris. Départ en vélo prévu, par le canal de l’Ourcq.

Le 3 mai : Rdv dès 14h au croisement de la rue Pajol / Ph de Girard : au programme : fête de quartier, cuisine mobile, rencontres / ateliers pratiques sur le thème de l’agriculture urbaine, music, projection.

En parallèle, dés 14h : Balade exploratoire dans le quartier La Chapelle / Goutte d’Or, avec Jacky Libaud autour des lieux existants et potentiels d’agriculture urbaine. Pour s’inscrire et avoir des infos plus précises, envoyer un mail à contact@villecomestible.org.

Le 4 mai, dés 10h30 : ateliers de travail autour des lieux potentiels repérés la veille. Picnique dans un jardin partagé du quartier. 14h30 : chantiers participatifs d’agriculture urbaine dans le quartier.

Séquence 2. 

Les 28 et 29 juin pour découvrir la permaculture dans un des sites historiques de l’agriculture urbaine (Montreuil – Murs à Pêche);

Les 30 juin, 1, 2 juillet,  pour mettre en oeuvre des actions et expériences concrètes dans le  quartier La Chapelle. Dans le cadre des Ateliers d’Eté d’Agriculture  urbaine, participez à la mise en œuvre d’une installation mobile  modulaire sur l’esplanade Nathalie Sarraute (18ème);

Les 3 et 4 juillet : atelier de travail sur un site témoin en Seine-Saint-Denis.

 

- See more at: http://festivaldesutopiesconcretes.org/#sthash.hLdIZd7R.dpuf

En  l’espace de quelques mois, ce mouvement a pris son envol : de la  réappropriation potagère et fruitière de délaissés urbains au  développement des potagers sur les toits parisiens, c’est un nouveau  récit qui s’invente quotidiennement.

Collectifs, citoyens, chacun selon ses moyens et ses envies  a fait de la cité son terrain d’actions, en se réappropriant les espaces  oubliés et interstices bien cachés. Mais alors que ces graines de folie  ne demandent qu’à croître et à s‘étendre, les friches urbaines,  principaux lieux de mise en pratique, deviennent de plus en plus rares, convoitées et pour finir, bétonnées. L’agriculture urbaine elle, en est  alors réduite à la portion congrue, canalisée, enfermée et bien souvent confinée sur des terrains conventionnés, sur les toits ou sur les façades.

- See more at: http://festivaldesutopiesconcretes.org/#sthash.hLdIZd7R.dpuf

En  l’espace de quelques mois, ce mouvement a pris son envol : de la  réappropriation potagère et fruitière de délaissés urbains au  développement des potagers sur les toits parisiens, c’est un nouveau  récit qui s’invente quotidiennement.

Collectifs, citoyens, chacun selon ses moyens et ses envies  a fait de la cité son terrain d’actions, en se réappropriant les espaces  oubliés et interstices bien cachés. Mais alors que ces graines de folie  ne demandent qu’à croître et à s‘étendre, les friches urbaines,  principaux lieux de mise en pratique, deviennent de plus en plus rares, convoitées et pour finir, bétonnées. L’agriculture urbaine elle, en est  alors réduite à la portion congrue, canalisée, enfermée et bien souvent confinée sur des terrains conventionnés, sur les toits ou sur les façades.

Mais puisque la nature ne supporte pas d’être enfermée entre quatre murs et ne s’accommode pas des sentiers balisés, puisque nous voulons pouvoir laisser vivre notre imagination et se réapproprier nos rues, c’est une nouvelle aventure qui commence. L’agriculture devient hyperlocale et concrète, elle commence dorénavant chez soi et en bas de chez soi.

Avec le Festival de l’Agriculture urbaine elle devient un outil de  mobilisation générale en faveur d’un retour de la nature en ville, une nature libérée et comestible. La pelle et le râteau deviennent les  principaux outils du citadin pour se réapproprier sa ville, son quartier, sa rue et son pied d’immeuble.

Plusieurs rendez vous sont programmés et permettront de découvrir et mettre en pratique: 

Séquence 1. Les 1er, 2, 3 et 4 mai pour découvrir des terrains de reconquête d’une agriculture hyperlocale;

Le 1er Mai :  Jours des Tournesols, à la reconquête des friches urbaines. Les infos à jours ici : guerilla-gardening-france.fr/wordpress/

Le 2 mai : Visite / Découverte d’un projet en permaculture / Agroforesterie, à 25 km de Paris. Départ en vélo prévu, par le canal de l’Ourcq.

Le 3 mai : Rdv dès 14h au croisement de la rue Pajol / Ph de Girard : au programme : fête de quartier, cuisine mobile, rencontres / ateliers pratiques sur le thème de l’agriculture urbaine, music, projection.

En parallèle, dés 14h : Balade exploratoire dans le quartier La Chapelle / Goutte d’Or, avec Jacky Libaud autour des lieux existants et potentiels d’agriculture urbaine. Pour s’inscrire et avoir des infos plus précises, envoyer un mail à contact@villecomestible.org.

Le 4 mai, dés 10h30 : ateliers de travail autour des lieux potentiels repérés la veille. Picnique dans un jardin partagé du quartier. 14h30 : chantiers participatifs d’agriculture urbaine dans le quartier.

Séquence 2. 

Les 28 et 29 juin pour découvrir la permaculture dans un des sites historiques de l’agriculture urbaine (Montreuil – Murs à Pêche);

Les 30 juin, 1, 2 juillet,  pour mettre en oeuvre des actions et expériences concrètes dans le  quartier La Chapelle. Dans le cadre des Ateliers d’Eté d’Agriculture  urbaine, participez à la mise en œuvre d’une installation mobile  modulaire sur l’esplanade Nathalie Sarraute (18ème);

Les 3 et 4 juillet : atelier de travail sur un site témoin en Seine-Saint-Denis.

 

- See more at: http://festivaldesutopiesconcretes.org/#sthash.hLdIZd7R.dpuf

 

Appel pour le climat et les alternatives

27-28 septembre 2014

Zone des Utopie Concrètes – Alternatiba IdF

Le Festival des Utopies Concrètes (FUC), lieu de rencontres multiformes regroupe plusieurs collectifs, associations et coopératives impliqués dans la transition et les initiatives locales. Moment de convergence du FUC, la Zone des Utopies Concrètes accueille chaque année celles et ceux qui imaginent et agissent pour l’émergence de nouvelles alternatives sur nos territoires.

Samedi 27 septembre 2014, la Zone d’Utopie Concrète (ZUC) est de retour à Paris, autour de la place Stalingrad. Cette année, la dynamique Alternatiba irriguera cet événement, faisant du climat la thématique de cette journée.

En 2014, le FUC sera étroitement lié à Alternatiba-IdF.

Le FUC a répondu à l’appel d’Alternatiba

Réunir les alternatives citoyennes autour des enjeux climatiques, de justice sociale, d’économie solidaire, de relocalisations…telle est la volonté d’Alternatiba et de l’Appel lancé à Bayonne l’an dernier.

La Zone des Utopies Concrètes et le FUC ont répondu à cet Appel et invitent tout-e-s citoyen-n-e-s, organisations ou collectifs à participer au lancement de la mobilisation internationale de 2015, année de la 21ème conférence onusienne sur le climat (COP21) organisée près de Paris, sur l’aérodrome du Bourget.

Les 27-28 septembre, passons à l’action pour le climat et retrouvons nous avec Alternatiba sur la Zone des Utopies Concrètes.

Avec le Festival des Utopies Concrètes, montrons que d’autres mondes sont possibles ! Faisons vivre le souffle d’Alternatiba, engageons sans attendre dans nos rues, nos quartiers et nos villes la transition écologique, économique et sociale.

Newsletter
Si vous ne trouvez pas la maison de vos rêves, inscrivez-vous. Vous serez prevenus des nouvelles maisons ecologiques à vendre sur toute l'Europe.