RECHERCHE
Actualités > Immobilier et changement climatique

retourlechangementclimatiqueetsesconsequencessurl'immobilier

immobilier et changement climatique
immobilier et changement climatique

                                           En avril ne te découvre pas d'un fil

                                                       En mai fait ce qu'il te plait

                    Cette année n'aurait-il pas été judicieux de mettre à jour ce proverbe d'antan ?

Chez les professionnels de l'immobilier, en mai, il y a eu des appels téléphoniques protestant contre le froid et la coupure de chaudière, nous avons fait un petit condensé :

" rendez-vous compte ce froid dehors rend glaciales nos appartements. Le matin et le soir c'est un calvaire. Il faut absolument remettre la chaudière en route, c'est inadmissible de laisser les gens dans cette situation. Il y a des enfants et des personnes agées qui vivent dans cet immeuble !"

Au 1er juin et malgré encore quelques contestations, nombre de gestionnaire ont coupé le chauffage pour ne pas EXPLOSER le budget chauffage déjà élevé.

Une augmentaion des charges de chauffage, n'est jamais agréable pour quiconque, les habitants ont d'ailleurs souvent le sentiment de se faire escroquer, alors se mêle d'autres émotions : la colère, le désaroi, la tristesse, la résignation,

bref du stress qui est évacué sur le syndic entre autre.

                                 L'arbre aimerait attirer votre attention

                                             sur un autre axe d'approche :

La technologie à un prix pour pouvoir assouvir les besoins des habitants :

  • l'extraction du minerai (gaz, petrole, uranium)
  • la constructions des infrastructures pour le raffinage
  • l'acheminement du combustible

Le prix de cette technologie est payé par le consommateur final : l'habitant de l'immeuble.

Le syndic devra alors répercuter ce prix dans les charges et forcement elles augmentent d'années en années....

Le syndic incompétent et l'habitant frustré pourraient aussi voir la situation d'une autre manière ?

                                      L'arbre vous invite à la reflexion :

Pour bénéficier d'une température comprise entre  21° et 24° (trop souvent) dans l'appartement l'habitant aura :

1) détruit des écosystèmes pour pouvoir extraire acheminer et brûler le combustible

2) émis des gaz à effets de serres préjudiciables pour ses enfants, ses petites enfants et ses arrières petits enfants, etc.

3) payer plus de charges et donc moins d'argent pour d'autres choses

4) engendrer du stress à son entourage et à lui-même

Certain habitant aurait pû aussi essayer de ne pas râler contre le foird (relativiser) mettre un pull, aller voir ses voisins "les petits vieux" pour les réconforter (ça fait chaud au coeur et ça remplace bien quelques degrés)

Qu'en pensez-vous ? développer les relations sociales, la compassion et la bienveillance offrent véritablement d'autres perspectives d'avenir même dans l'immobilier.

      le changement climatique est belle et bien là ! Nous le subissons

                  sur bien plus d'aspect de notre vie qu'on ne le pense.

                                                                                                  article du 21/06/2013 (solstice d'été)

Newsletter
Si vous ne trouvez pas la maison de vos rêves, inscrivez-vous. Vous serez prevenus des nouvelles maisons ecologiques à vendre sur toute l'Europe.