RECHERCHE
Actualités > l'homme fâce à ses responsabilités

retouranthropocènelafindel'holocène

evenement anthropocene

L'Anthropocène est née de la bouche d'un prix nobel, chimiste de l'atmosphère : Paul CRUTZEN, en février 2000.

Aujourd'hui 14 ans plus tard, la communauté des géologues dont la très respectable Geological Society of London est sur le point de valider ce changement d'époque. Il est avancé la date de 1750 pour la débuter.

L'Holocène aura durée 11.500 ans avec comme particularité une exceptionnelle stabilité des températures globale (des variations de + ou - 1.5°C, lorsqu'avant cet époque les variations pouvaient osciller de 15°C) Cette époque a vu naitre les grandes civilisations de l'être humain juste avant l'extinction des grands mammifères (à l'époque du Pléistocène)

Petite anecdote : Comme l'histoire de la poule et l'oeuf on peut se demander qui est arrivé le 1er ? Est-ce l'agriculture et la sédentarisation de l'Homme qui a provoqué l'Holocène ou est-ce parceque l'Holocène est arrivéE que l'Homme a pu cultiver et se sedentariser ? (lire william ruddiman, paléonthologue)

Mais alors que s'est-il produit pour que l'Homme devienne une force thélurique responsable de la sixième extinction massive des êtres vivants de la planète ? Les causes et conséquences sont nombreuses  : L'Homme, ses civilisations et ses modes de vies sont un système complexe à analyser. Aussi complexe que la théorie des systèmes vivants appliqués à notre Terre : c'est systémique (Théorie mise en évidence par le scientifique allemand Ludwig von Bertalanffy)

Voici les grandes lignes qui ont conduit à notre nelle époque :

I

Les gaz à effets de Serres : Depuis 1750

+ 150% de methane (N)

+ 63% de Protoxyde d'azote (N2O)

+ 43% de dioxyde de carbone (CO2)

Sans parler des concentrations de gaz fluorés....

les conséquences sont une élévation des températures de +1.4°C voir +11.8°C (revue nature en 2009 article co-écrit par Jean JOUZEL)  

Comme le dernier rapport du GIEC de 2014 est on ne peux plus alarmiste nous pouvons nous attendre à un scénario plutôt pessimiste : l'extinction de la vie tel que nous la connaissons aujourd'hui.

II

La dégradation du tissu vivant terrestre par l'Homme :

Anthropisation forestière, agricole et urbaine.

Fragmentation et destruction des écosystème

20% des espèces de la planète disparaitrons en 2030 : Edouard O.Wilson : l'avenir de la vie, seuil 2003

III

Perturbation des cycles géobiochimiques

de l'eau (45000 barrages perturbe plus de 15% du flux hydrologique terrestre)

de l'azote (L'industrialisation (combustion) et agrochimie (engrais) represente des flux 2x plus important que le cycle naturel : effet de serre, urée, nitrates, eutrophisation et hypoxie)

du phosphate

Le flux du phosphore est 8x plus supérieur à son flux naturel : 20 millions de tonnes sont extraits/an de la lithosphère dans les mines de phosphate. Environ 9 millions se deversent dans les océans : Johan Rockstrom "a safe operating space for humanity" Or les scientifiques ont démontré que 20% d'apport de phosphate de plus dans le cycle naturel provoque l'effondrement de l'oxyggène dans les océans : preuve tiré du passé géologique de la Terre.

N'est pas pris en compte les nouvelles substances larguées dans les écosystèmes comme : la chimie organique de synthèse, les hydrocarbures, le plastique, les perturbateurs endocriniens, les organismes génétiquement modifiés et les radionucléides. La plus part laissent des traces dans les carottes glaciaires de l'Antarticque et dans les couches géologique terrestre, c'est pourquoi, les scientifiques pensent réellement à changer d'époque.

Malheureusement comme nous sommes dans un monde systémique, il y a peu Bill Mc Guine de l'Université d'Oxford en 2012 dans Waking the giant démontre que ces facteurs influencent l'activité volcanique et tectonique...

Pour celles et ceux qui doute que l'Homo bancus et l'Homo industrius ne sont pas responsable ou que la destruction de notre planète etait necessaire pour construire UNE civilisation (parmis tant depuis 10.000 ans) plongeons quelques siècles en arrière :

En 1900 les pays anglo-saxons emettaient près de 60% des GES, pour pouvoir regner en maître sur les mers. Ils sont responsables de la guerre de l'Opium avec la Chine, responsable de l'externalisation de leur production de matière 1ère (début de la mondialisation) et de fait : l'esclavagisme ! Les pays voisins ont vite fait de faire de même.

Pour démontrer à quel point nos sociétés occidentales et ses gouvernants ne sont pas capables de voir autrement que leur propre vérité voici une petite histoire véridique :

Au 19ème siècle entre 1870 et 1890 principalement en Chine, Brésil et Inde la plus grande catastrophe climatique recensée à ce jour fait  près de 60 millions de mort. Deux récits ont été proposé pour expliquer ce phénomène à vous de juger celui qui vous parait le plus.... lucide.

1er récit :

Le cycle el nino particulièrement sévère et un déficit de moussons, Une pluviométrie faible et une croissance démographique en hausse auraient produit cette hécatombe. Cette première hypothèse est proposé par un consensus des puissances économiques du moment et qui a analysé la période soit 20 ans: c'est le discour officiel.

2ème récit :

C'est une analys des cycles climatiques et des comportements des populations sur deux siècles :

L'Inde n'a jamais vécu de tel pénuri au cours de son histoire. La Chine est dans le même cas. il a été retrouvé dans les archives chinoises la gestion d'une sécheresse dévastatrices pour les récoltes au 18ème siècles et comme l'Inde et le Brésil ce système y était appliqué : Des greniers impériaux permettaient de nourrir la population.

Les systèmes de résiliences et de secours permettaient d'y faire face. Alors d'où proviens cette hécatombe (60 millions de morts) ?

La Chine sortait de 2 guerres de l'opium et de la guerre des Taiping (dû essentiellement à l'affaiblissement de l'empire du milieu sous les coups de boutoir du colonialisme)

l'Inde devait comme le Brésil fournir en nourriture les pays anglo-saxons malgré la famine.

La cause de cette Hécatombe est multifactoriel (la systémie appliquée à nos sociétés) : C'est donc la construction d'un marché global des céréales centré sur Londres et Chicago puis la dislocation des sociétés asiatiques sous le coup du colonialisme qui a provoqué cette énorme famine et tués 60 millions d'être humains.

Je concluerai par un extrait du rapport global wealth databook du crédit suisse de 2012 :

1% des plus riches de la planète acaparent 43.6% des richesses mondiales tandis que 50% des plus pauvers de la planète se contente de 1% des richesses mondiales....Les êtres humains voulant se ressembler il est normal que la majorité veuille avoir la même chose que son voisin plus aisé. Le standart de consommation insoutenable pour la planète du moins si 7 milliards - 1% veulent consommer pareil !

Déjà en 1899 Thortein Veblen le pointait du doigt...

Ceci est un extrait résumé du livre l'évenement anthropocène de Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz.

LISEZ LE DIFFUSEZ L'INFORMATION ET GARDONS ESPOIR.

 

 

Newsletter
Si vous ne trouvez pas la maison de vos rêves, inscrivez-vous. Vous serez prevenus des nouvelles maisons ecologiques à vendre sur toute l'Europe.